Cédric Fernandez, ou le crowdfunding au service de la performance sportive

cédric fernandez 1

Sur ce blog nous avons plutôt l’habitude de mettre en avant des faits économiques ou des réussites d’entreprise. Mais aujourd’hui c’est un projet sportif que nous voulons mettre en avant, celui de Cédric Fernandez, un alésien qui a décidé d’autofinancer sa participation aux prochains championnats du monde FINA 2015 à Kazan.

Lire la suite « Cédric Fernandez, ou le crowdfunding au service de la performance sportive »

[3P] Avec Yann Dortindeguey, cap sur le Web innovant !

Parcours

Chaque génération comporte des pionniers : Yann Dortindeguey est de ceux-là. Dès les premiers frémissements de la micro-informatique il en avait saisi les enjeux et la portée. Lui se décrit volontiers comme un autodidacte : ce sont les vingt-cinq dernières années passées en immersion dans le monde de l’informatique et de la communication qu’il considère comme sa véritable formation.

Ses compétences en la matière ne restent d’ailleurs pas longtemps confidentielles : à la fin des années 80 il est recruté par l’agence de design global Lonsdale  (packaging, identité visuelle et signalétique). Responsable de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur), il y assure notamment la formation des designers.

L’après-Lonsdale marque le départ de son travail en freelancing : Yann propose alors des prestations allant de la PAO jusqu’au travail sur Internet. Il collabore régulièrement pour son propre père, Bernard Dortindeguey, fondateur de l’Atelier graphique BDD, à Nîmes.

Autre centre d’intérêt récurrent dans le parcours de Yann, la musique électronique. Au milieu des années 90 il crée ainsi un magasin associatif réunissant ses deux passions, Bubble Fun / Freecyb. La cyberculture est alors naissante, et il est l’un des premiers en France à lui consacrer un magasin. Mais il ne s’arrête pas là : dès qu’Internet est disponible au grand public, il lance une librairie en ligne où il mène un travail d’éditeur numérique en publiant des textes et en proposant des catalogues.

Après Montpellier, cap sur l’Espagne : Yann Dortindeguey y passera six ans, durant lesquels il aura notamment l’opportunité de travailler pour l’agence Grupo CCA à Denia, où il réalisera, parmi d’autres travaux, le site de  Rolser.

Depuis un peu plus de cinq ans désormais Yann est installé en France, à Uzès.

Profession

Yann Dortindeguey propose des prestations de conseil et de formation. Il aime à se décrire comme un « coach de vie digitale » ou un « catalyseur de projet ». Ce qui lui plaît par-dessus tout lorsqu’il utilise les outils que sont les médias sociaux, c’est le travail de conception et d’orchestration quasi architectural qu’ils permettent – pourvu que l’être humain reste au centre de tout. Il se perçoit d’ailleurs comme un accompagnant de la personne autant que du projet.

Ses journées de travail, il les passe en grande partie devant son écran d’ordinateur. Ce tête-à-tête silencieux n’a rien d’un idéal de vie pour lui : ce qu’il aime par-dessus tout, ce sont les rencontres avec les gens. L’un de ses projets consiste d’ailleurs à élaborer une plate-forme favorisant localement les collaborations professionnelles.

Les points forts de son profil professionnel :

  • Créativité
  • Inventivité
  • Dextérité à booster les projets
  • Goût immodéré pour l’innovation

Valeurs revendiquées :

  • Ethique
  • Conscience

Prestations

Community management :

  • France
  • Suisse
  • Belgique

Formations :

  • Les Matins Médias : matinées intensives consacrées à des outils collaboratifs et sociaux (Pinterest restant le chouchou de Yann). Formation et accompagnement.
  • WordPress : formation et accompagnement.

Communication événementielle :

  • Mise en place d’une stratégie de communication via les médias sociaux visant à donner un maximum de résonance sur Internet aux événements ou aux échéances qui lui sont proposés.

Projets en cours :

  • Création d’applications mobiles iOS et HTML5.
  • Leap (motion) : Leap est une interface révolutionnaire qui détecte les mouvements des doigts ; « dès février 2013, avec 50 €, tout le monde pourra interagir directement avec l’écran simplement en bougeant les mains et les doigts. C’est la fin annoncée de la souris« , avance Yann. Son objectif serait d’apporter des solutions clé-en-main aux entreprises, et donc de créer dans cette optique des applications utilisant la technologie Leap. Il a d’ailleurs déjà créé un Storify sur le sujet.

Pour joindre Yann Dortindeguey

Viadéo

Tumblr

Google +

Facebook

Pinterest

Twitter

[3P] Languedoc Service : quand l’entreprise devient une vocation

Voici le premier article de la nouvelle rubrique du blog dont je vous avais annoncé le lancement il y a quelques jours. Son but est de faire émerger des profils d’entrepreneurs en mettant en valeur leur parcours, mais aussi leur savoir-faire et leurs compétences. Du coup, je l’ai sobrement intitulée [3P], en relation ses trois aspects principaux : Parcours, Profession, Prestations. Nous inaugurons la rubrique avec Samuel Corgne, fondateur de Languedoc Service.

PARCOURS

Samuel Corgne n’a pas encore 30 ans, mais il a déjà une expérience poussée de l’entrepreneuriat. Rien ne laissait pourtant présager un tel parcours à son entrée dans le monde du travail : titulaire d’un DUT de Génie Mécanique, fort de sa double nationalité franco-américaine, il part aux Etats-Unis suivre la formation de Flight Safety, école d’aviation réputée. De retour en France il est embauché par Michelin et valide en interne un Master d’analyse financière, spécialité « optimisation et réduction des coûts« . Il travaille alors à Clermont Ferrand puis en Pologne.

C’est en 2005 qu’il quitte Michelin et vient s’installer dans les Cévennes. C’est là, au gré des rencontres, qu’il se sensibilise aux problématiques de l’entrepreneuriat social, à ce que représente le poids d’une sensation d’échec professionnel, à la notion de deuxième chance. C’est dans cette optique qu’il crée Languedoc Service en 2006 : il s’agit avant tout pour lui d’aider des personnes qui ont du mal à (re)trouver un emploi, et si besoin de changer leur approche du monde du travail en les incitant à s’y impliquer.

En 2012 Languedoc Service compte 70 salariés. Samuel Corgne a aussi récemment fondé Rennes Nettoyage dans sa région d’origine, la Bretagne.

PROFESSION

Quand il parle de sa journée de travail type, Samuel Corgne a une expression originale : « Mon premier travail ? Me rendre dispensable« . Il s’agit en effet pour lui d’organiser le fonctionnement de son entreprise de façon à ce qu’elle fonctionne de manière autonome. Dans cette optique une seule réunion de travail hebdomadaire est prévue, chacun recevant à cette occasion sa feuille de route pour la semaine.

Pour lui, sa fonction d’entrepreneur suppose avant tout de garder un regard constant sur l’entreprise pour la maintenir en adéquation avec sa vision première. C’est une question d’équilibre entre « la vocation sociale de l’entreprise et la réalité économique« . Au quotidien, cela passe par le fait de garder constamment un œil sur les indicateurs financiers de l’entreprise, mais pour poursuivre des objectifs « d’efficience plutôt que d’efficacité« . C’est à dire qu’il s’agit de mobiliser les capacités de l’entreprise pour atteindre les objectifs et les buts envisagés tout en minimisant les moyens engagés et le temps.

Il faut aussi trouver de nouveaux débouchés. Enfin, concernant les salariés, il faut  vérifier au quotidien que les attributions de chacun soient à même de répondre en interne aux besoins de l’entreprise – et, le cas échéant, faire en sorte que cela le devienne.

PRESTATIONS

Languedoc Service propose les prestations suivantes :

  • entretien d’immeubles
  • entretien de cages d’escaliers
  • remplacement de concierges
  • entretien de bureaux
  • désinsectisation
  • dératisation

Pour ces deux dernières prestations, Languedoc Service a reçu l’agrément LR00934 du Ministère de l’Agriculture.

Quand on lui demande quelle est la valeur ajoutée de son entreprise, ce qui la distingue positivement de la concurrence, Samuel Corgne répond sans hésiter :

« C’est l’aspect social qui me permet de fidéliser les employés pour réduire le turn-over, qui est une des plaies de la profession. »

Languedoc Service

1700 Route de St Jean du Gard – 30140 ANDUZE

Téléphone : 0466544438

Mail : contact@languedocservice.com

Site internet : http://www.languedocservice.com/

Nouvelle rubrique consacrée aux entrepreneurs et à leurs entreprises dans Entreprendre en Languedoc

Entreprendre en Languedoc va ouvrir dans les semaines à venir sa catégorie « Entreprise » à une nouvelle rubrique qui aura pour but de mettre en valeur une entreprise au travers du parcours de l’entrepreneur/se qui est à sa tête.

Derrière chaque entreprise, il y a une personne qui à un moment a décidé de valoriser son savoir-faire au travers d’une création ou reprise d’entreprise : c’est tout d’abord à ce moment que je m’intéresserai avec mes invités pour comprendre leur parcours, parler de ses difficultés, célébrer les réussites.

Nous aborderons ensuite pour chaque entreprise son identité, le savoir-faire spécifique qu’elle suppose, et comment ce savoir-faire oriente au quotidien la journée-type de l’entrepreneur/se concerné(e).

Enfin, nous parlerons des prestations ou produits que propose l’entreprise : qui sont ses clients ? Quelle est la valeur ajoutée que propose l’entreprise ? Quels sont ses objectifs pour les mois et années à venir ?

Pour figurer parmi les invités, contactez-moi via entreprendreenlanguedoc@yahoo.fr ou via la page facebook du blog. Quelques précisions préalables :

  • Cette rubrique ne sera pas, ou seulement à titre exceptionnel, une rubrique d’interviews : l’idée c’est de présenter un article qui reflète la cohérence d’un parcours mis en perspective avec l’entreprise à laquelle il a abouti.
  • Votre entreprise doit être créée au moment où vous me contactez ;
  • Vous devez avoir un site, un blog ou au moins une page sur un réseau social pour me permettre d’y renvoyer depuis ce blog ;
  • Votre activité doit avoir un rapport, direct ou indirect, avec le tissu économique du Languedoc ;
  • Vous devez accepter que l’on se rencontre pour préparer l’article portant sur votre entreprise, je n’écrirai pas d’article sur la seule base d’un mail, fût-il accompagné d’un pdf bien garni 🙂

Cette rubrique devrait aussi permettre d’aborder le rôle des acteurs économiques primordiaux que sont les adjuvants à la création d’entreprise : ils seront bien entendu bienvenus pour parler de leur métier et prodiguer des conseils.