Cédric Fernandez, ou le crowdfunding au service de la performance sportive

cédric fernandez 1

Sur ce blog nous avons plutôt l’habitude de mettre en avant des faits économiques ou des réussites d’entreprise. Mais aujourd’hui c’est un projet sportif que nous voulons mettre en avant, celui de Cédric Fernandez, un alésien qui a décidé d’autofinancer sa participation aux prochains championnats du monde FINA 2015 à Kazan.

Objectif : Kazan 2015

Dans la vie, Cédric Fernandez, 40 ans, est enseignant. Mais il mène en réalité une double vie : à côté de sa vie professionnelle il enchaîne les entrainements à la piscine d’Alès avec un seul objectif, celui des championnats du monde FINA 2015 qui auront lieu en août à Kazan, en Russie.

Ces championnats, aussi appelés « championnats des maîtres », sont une compétition internationale de natation destinée à la catégorie des maîtres (c’est à dire des nageurs de plus de 25 ans), organisée par la fédération internationale de natation depuis 1986. Ils se déroulent tous les deux ans et concernent plusieurs disciplines : la natation sportive, le plongeon, la natation synchronisée, le water polo et la nage en eau libre.

S’il parvient à faire le déplacement, Cédric Fernandez compte bien ne pas le faire pour rien : son objectif est clairement de rentrer dans le top 10 mondial, ce qui n’est pas irréaliste pour quelqu’un qui a obtenu un podium au 100 mètres Papillon France Maitres 2014 à Millau.

Le crowdfunding, un procédé innovant

Oui, mais voilà : les capacités sportives sont une chose, les moyens financiers en sont une autre. Se rendre à Kazan, cela suppose des billets d’avion, des frais d’hôtel, mais aussi un équipement sportif (combinaison carbon-Air) à la hauteur des ambitions affichées. Or, malgré le soutien de son club, le compte n’y était pas.

Plutôt que de renoncer à son projet, Cédric Fernandez a alors eu l’idée d’autofinancer son projet avec l’aide d’internautes bienveillants : c’est ce que l’on appelle le crowdfunding, ou financement participatif. Il crée alors un site avec l’aide de l’agence numérique ID Ma Ville dans lequel il détaille son projet et y intègre une plateforme de paiement Paypal susceptible de recevoir les dons. Ceux-ci sont imagés sur le site sous forme de kilomètre : chaque euro reçu permet à un avion en vol sur le site d’avancer un peu plus vers Kazan.

kazan 2015

Et cela fonctionne : à ce jour, le projet de Cédric Fernandez a déjà mobilisé les internautes à hauteur de presque 1900 €, c’est à dire un peu moins de la moitié de la somme nécéssaire à la réalisation de son rêve

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s