Observatoire Amarok : la santé des chefs d’entreprise enfin à l’étude

Il y a quelques semaines je m’étais intéressé à une étude abordant le thème de la santé des dirigeants de TPE et PME en France, étude portée (entre autres) par l’Observatoire Amarok. J’ai aujourd’hui l’occasion d’en présenter à nouveau le travail grâce à la publication d’une vidéo de 3’30 qui en égrène les principales problématiques sous la forme d’un florilège des interventions médiatiques d’Olivier Torrès, son Président, professeur d’université à Montpellier.

Le nom de l’observatoire, Amarok, fait référence à la mythologie inuit : d’après Wikipédia, « Amarok est […] le gigantesque esprit du loup, décrit le plus souvent comme un loup géant qui dévore les chasseurs assez imprudents pour sortir chasser seuls la nuit. « 

Mais s’il s’agit de l’esprit du loup, pour quoi un logo évoquant un caribou ? Pour le comprendre il faut lire plus attentivement la légende du loup et du caribou :

Au commencement, il n’y avait rien de vivant, pas d’animal, juste le premier homme et la première femme. Cette dernière demanda à Kaïla, le dieu du ciel, de peupler la terre. Il l’envoya creuser un trou dans la banquise pour y pêcher et la femme sortit tous les animaux qui peuplent le monde du trou un à un, le caribou en dernier. Kaïla lui dit que le caribou était le plus beau cadeau qu’il puisse leur faire car il nourrira son peuple.

La Femme relâcha le caribou et lui dit de se répandre sur la Terre et de se multiplier. Rapidement, les caribous devinrent nombreux et les fils de la femme purent le chasser pour manger sa chair et confectionner tentes et vêtements avec sa peau. Cependant, les descendants de la première femme choisissaient toujours les plus beaux animaux, si bien qu’un jour, il ne resta plus que les plus faibles et les malades, dont les inuits ne voulaient pas de peur, en les mangeant, de devenir faibles et malades comme eux.

La femme demanda une solution à Kaïla et ce dernier alla rendre visite à Amarok, l’esprit du Loup. Il lui demanda que ses enfants, les loups, mangent les caribous maigres, malades et petits pour que les troupeaux redeviennent nombreux avec des animaux gros et gras, et que les Fils de la Femme puissent de nouveau les chasser. C’est depuis cela que, selon la mythologie Inuit, « les Fils, le loup et le caribou ne sont devenus plus qu’un. Le caribou nourrit le loup, mais c’est le loup qui maintient le caribou en bonne santé ».

Amarok est donc un observatoire qui, tel le loup de la légende, veille à la bonne santé du troupeau trépignant des entrepreneurs. Sa devise est à ce propos éloquente :

« Une société mature est une société qui protège ceux qui la font vivre. »

D’après l’Observatoire Amarok, la nôtre est en la matière pré-pubère : le site souligne qu’il existe plus d’études sur les baleines bleues que sur les chefs d’entreprises. Une réflexion qui n’est pas sans rappeler la fameuse phrase de Winston Churchill :

« On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. »

Merci à Hamza Walali pour l’information concernant la publication de cette vidéo.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s