Intrasense, société d’imagerie médicale montpelliéraine, entre en Bourse

Stéphane Chémouny, fondateur d’Intrasense

INTRASENSE ET MYRIAN

C’est Olivier Schlama de Midi Libre qui en fait état :

« La société d’imagerie médicale montpelliéraine Intrasense, située au Millénaire, entrera en bourse, sur le marché Alternext. Le but : lever des fonds pour se développer à l’international, en créant dès cette année une filiale aux USA. Dix jours durant, investisseurs et particuliers pourront soutenir Intrasense qui, dans le meilleur des cas, sera cotée dès le 22 février.« 

Le fer de lance d’Intrasense, ce sont les logiciels Myrian, comme le rappelait OSEO il y a quelques mois :

« La société montpelliéraine Intrasense conçoit et distribue les logiciels Myrian ® destinés à la visualisation et à l’analyse d’images médicales. Ces solutions assistent les radiologues et les cliniciens afin de fiabiliser leur diagnostic, planifier un geste chirurgical ou décider d’une thérapie, notamment dans la prise en charge des cancers. 

Créée en 2004 par Stéphane Chémouny, Intrasense a reçu, cette même année, le prix national Talents de l’Innovation pour le lancement du logiciel Myrian ® XP-Hepatic. Il s’agit d’une solution pionnière pour la détection automatique des tissus hépatiques et le suivi tumoral des cancers du foie. Depuis, Intrasense a décliné sa gamme de logiciels Myrian ®, disponible maintenant dans 5 langues, dont le japonais et le chinois.

Nouveaux outils d’aide au diagnostic et au suivi thérapeutique, les solutions Myrian ® permettent de créer rapidement des images interactives en 2D et 3D à partir d’examens issus de scanners X, d’IRM ou de TEP. Elles sont également compatibles avec les radios conventionnelles, l’imagerie nucléaire 2D, les échographies,… Ces outils diminuent le temps de recherche ou d’étude des médecins de 45 à 3 minutes. Afin d’accompagner les utilisateurs des solutions Myrian ® dans la mise en œuvre, l’utilisation, l’exploitation et l’évolution de leurs applications, Intrasense a mis au point une gamme de prestations (garantie, contrat de maintenance, corrective et préventive, contrat de maintenance évolutive, formation et installation).« 

POURQUOI UNE ENTRÉE EN BOURSE ?

J’ai trouvé sur Vernimmen.net une explication plutôt claire des avantages et des risques que comporte une entrée en Bourse :

« L’introduction en bourse consiste à mettre en vente des titres d’une société afin d’avoir accès au marchés de capitaux et d’extérioriser la valeur de l’entreprise. La vente de ces titres, pour lesquels l’information est extrêmement limitée, à un grand nombre d’investisseurs différents (institutionnels, particuliers, salariés) rend l’opération complexe et longue à préparer. La cotation en Bourse présente de nombreux avantages (notoriété accrue, possibilité de faire appel aux marchés financiers si nécessaire, liquidité potentielle pour les actionnaires) mais aussi des contraintes (obligations de transparence et de communication qui prend du temps aux dirigeants, fluctuations de cours parfois déstabilisante).« 

Dans le cas d’Intrasense, l’entrée en bourse aurait les buts suivants selon Emploi LR :

  • accélérer son développement sur le marché de l’imagerie médicale par un ciblage prioritaire des industriels de l’imagerie ;
  • déployer son offre oncologique auprès des laboratoires pharmaceutiques et des organismes de recherche clinique ;
  • maintenir ses investissements en recherche et développement pour préparer la déclinaison de l’offre sur de nouvelles pathologies chroniques et ses futures évolutions ;
  • renforcer sa trésorerie pour compléter une insuffisance de trésorerie à court terme, estimée à 0,1 million d’euros pour les douze prochains mois.

A noter que dans la région Languedoc-Roussillon 12 autres sociétés ont fait aussi le choix d’être côtées en Bourse, ainsi que le rappelle Olivier Schlama :

Aude :

 Hérault :

  • Advini (négoce de vin) à Saint-Félix-de-Lodez,
  • Budget Telecom (téléphonie à bas coûts) à Montpellier,
  • DMS (imagerie médicale) à Mauguio,
  • Orchestra-Kazibao (vêtements pour enfants),
  • Vanexport (produits télécom et électronique) à Castelnau-le-Lez,
  • Promeo à Sète (villages vacances).

Gard :

  • Bastide (dispositifs médicaux à domicile) à Caissargues,
  • Troc.com (dépôts-ventes) les Angles,
  • Itesoft logiciels de lecture automatique de documents) à Aimargues,
  • PGO automobiles (voitures de luxe), à Saint-Christol-lès-Alès.

P-O :

  • Solia (Vaisselle et produits de tables à usage unique) à Rivesaltes.

Pour voir le reportage réalisé par LCI en 2009 sur Intrasense, cliquez ici.

Pour visionner l’interview de Patrick Mayette, directeur général d’Intrasense, réalisée par Boursorama en février 2012 à l’occasion de l’entrée en bourse d’Intrasense, cliquez ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s