L’économie du Gard : novembre 2011

Relayé depuis l’Enquête mensuelle des entreprises de l’Observatoire de l’économie du Gard.

Le bilan du mois de novembre n’est pas bon pour les entreprises, en particulier pour les commerces. En dehors des emplois qui se maintiennent (difficilement), les indicateurs sont au rouge dans le Gard. Les petites entreprises souffrent plus. Pour l’avenir, les dirigeants sont plus confiants pour leur entreprise que pour l’économie nationale.

L’activité industrielle se maintient. Même si le chiffre d’affaires et les investissements continuent de diminuer, les emplois durables résistent. Les chefs d’entreprise du secteur de l’industrie sont les plus confiants quant à l’avenir de la situation en France à un an.

Le secteur de la construction se dégrade. Une trésorerie tendue limite les investissements. Le chiffre d’affaires diminue malgré une baisse ardue des marges. Tandis que l’emploi durable diminue, les entreprises de la construction font appel à de l’emploi temporaire.

Le commerce continue sa décélération. Le commerce accuse les plus fortes baisses en matière de chiffre d’affaires. De ce fait, la trésorerie reste très tendue. A horizon d’un an, les commerçants sont les plus pessimistes quant à l’évolution de leur activité.

Au sujet de l’avenir de leur entreprise, les prestataires de services sont les plus optimistes. En revanche, les embauches et les investissements restent faibles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s