Les projets communs de la Région Languedoc Roussillon et du Conseil général du Gard

Le site de la Région évoquait récemment les stratégies communes d’investissement envisagées par la Région LR et le Conseil général du Gard. Depuis 2004, la Région a déjà investi plus de 1,151 milliard d’euros dans ce département. Les projets envisagés sont les suivants :

Musée de la Romanité : Ce projet a pour vocation de mettre en valeur l’héritage romain à Nîmes et sur l’ensemble du territoire gardois. Région et Conseil Général co-financent les études pour la réalisation de ce musée et participent aux instances de pilotage (conseil de suivi et comité technique) du projet.

Salle des musiques actuelles (SMAC) : Implanté à Nîmes, le site disposera d’une capacité d’accueil maximale de 1 300 places en configuration debout, 650 places assises et d’une salle de 400 places debout pour les groupes locaux. Il comprendra des studios de répétition et d’enregistrement, un espace formation et un espace hébergement pour les artistes en résidence. Région et Département apportent un soutien financier à ce projet à hauteur respective de 1 250 000 € 1 000 000 €.

Parcs Régionaux d’Activités Economiques : La Région a décidé de se doter d’un réseau régional de Parcs Régionaux d’Activités Économiques pour favoriser l’implantation et la croissance des entreprises en Languedoc-Roussillon. Le développement économique et les créations d’emplois attendus seront également sources de richesses pour le Gard. Le Conseil Général accompagne la Région dans la création des PRAE en réalisant un certain nombre de voies et réseaux d’accès.

  • PRAE Humphry Davy à La Grand-Combe / Laval-Pradel : Le projet s’étend sur une superficie d’environ 32 ha. La création de la ZAC a été approuvée par le Préfet du Gard le 6 octobre 2010. La réalisation d’une première phase d’aménagement est prévue mi 2012 pour une livraison début 2013.
  • PRAE Antoine-Laurent Lavoisier à Laudun-l’Ardoise : Les enjeux de desserte d’un ensemble industriel et logistique à Laudun-l’Ardoise sont à étudier à l’échelle du territoire et d’un projet qui intégrera le parc Antoine-Laurent Lavoisier, le port de L’Ardoise et le site Ugine. La Région réalise une étude de faisabilité globale sur la transformation de l’ensemble de la zone et son aménagement.
  • PRAE Marcel Boiteux à Marcoule : Son aménagement porte sur une surface globale d’environ 30 ha et le lancement d’une première phase d’aménagement de la ZAC créée le 27 janvier 2010 est prévu mi 2012 pour accueillir notamment un hôtel d’entreprises au sud du site.

Projet d’Institut méditerranéen des métiers de la longévité (IMML) : Porté par l’Université de Nîmes, ce projet a été inscrit au Contrat de Projets Etat-Région 2007-2013 avec une participation de la Région de 1,5 M€. Le Département est membre de la Fondation partenariale I2ML créée par l’Unîmes, qui a pour objectif de structurer une nouvelle filière économique autour de la longévité.

Opération Grand Site Gorges du Gardon et Grand Site France® Pont du Gard : Le site naturel des gorges du Gardon est piloté par le Syndicat mixte des gorges du Gardon dont le Conseil Général est membre. Le site patrimonial romain est géré par un établissement public de coopération culturelle (EPCC) dont les deux collectivités, régionale et départementale, sont membres. Toutes deux soutiendront l’activité de l’EPCC au travers de leurs contributions statutaires respectives : 2,5 M€ pour le Département et 1 M€ pour la Région. La Région et le Conseil Général souhaitent que ce site soit un vecteur de la marque Sud de France Languedoc-Roussillon auprès des visiteurs, tant dans les outils de communication que sur les vitrines des boutiques présentes sur place.

Villages de caractère : Le Conseil Général du Gard a mis en place le label « Villages de caractère ». Sept nouvelles communes se sont engagées pour obtenir cette distinction qui nécessite des travaux de mise en valeur et de promotion touristique. Ce programme doit se dérouler sur quatre ans. La Région soutiendra les projets d’investissement retenus, dans le cadre de ses politiques d’action territoriale. Elle souhaite en parallèle qu’un programme de marketing et de formation des acteurs, complémentaire aux opérations d’investissement, soit formalisé afin que ces villages, qui pourraient faire l’objet d’un label déclinable à l’échelle régionale, contribuent à la stratégie régionale de montée en gamme de l’offre touristique marchande, d’allongement de la saison et de recherche de nouvelles clientèles.

Mise en oeuvre du label PLU Gard durable : Il s’agit d’expérimenter un label visant à garantir une prise en compte des objectifs de développement durable, tant au niveau de l’élaboration que du suivi du plan local d’urbanisme. Département et Région participent à la mise en place de ce dispositif.

Création et gestion des Réserves naturelles régionales : Dans le cadre de sa compétence en matière de Réserves naturelles régionales (RNR), la Région a classé 3 sites dans le département du Gard :

  • les Gorges du Gardon (491 ha concernés, propriété de la commune de Sanilhac-Sagriès et du Conservatoire des espaces naturels, sur la commune de Sanilhac-Sagriès),
  • Combe Chaude (56 ha, propriété du Conseil Général sur la commune de Sumène),
  • Le Scamandre (147 ha, propriété du Département et de la commune de Vauvert, sur la commune de Vauvert).
  • Une quatrième RNR, celle de Mahistre et Musette, est également en instance de classement sur la commune de Saint-Laurent d’Aigouze (262 ha, propriété du Conseil Général).

Programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) : Pour avancer efficacement dans le domaine de la prévention des inondations, Région et Département ont associé leurs efforts pour disposer de Programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) partagés et soutenus par l’Etat. Les efforts engagés visent aussi à mieux structurer les acteurs locaux, afin qu’ils soient capables de porter ces programmes et mettre en oeuvre les actions prévues.

Service public régional de l’eau : Grâce à la mise en place, en septembre 2011, du Service public régional de l’eau, la Région entend apporter à tous les habitants du Languedoc-Roussillon l’accès à un véritable bien public, en quantité et en qualité suffisante pour satisfaire tous leurs besoins. Dans ce cadre, la Région poursuivra le développement du réseau hydraulique régional dans le Gard (projet Aqua Domitia) et contribuera à sécuriser l’approvisionnement en eau du département tout en apportant des ressources complémentaires. La Région et le Conseil Général contribueront ensemble à cet objectif majeur pour l’agriculture et le développement économique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s