Conjoncture des PME en Languedoc-Roussillon [1er semestre 2013]

entreprendre en languedoc

BPI France a publié en juillet dernier la 57ème enquête semestrielle de conjoncture des PME, région par région. Les principaux paramètres économiques et financiers − l’activité, l’emploi, la situation financière, les investissements et leur financement – y ont été analysés dans les secteurs d’activité suivants : l’industrie, la construction, le commerce, les transports, le tourisme et les services. Voici les principaux résultats pour le Languedoc Roussillon. Les commentaires et graphes proviennent de l’enquête.

Lire la suite

L’innovation des PME : une arme anti-crise [Compte-rendu de table ronde]

Ce vendredi 5 avril La Tribune avait réuni à l’Hôtel Océania de Montpellier quelques acteurs économiques majeurs de la région Languedoc-Roussillon pour une table ronde consacrée au thème de l’innovation des PME en temps de crise. Debriefing.

La Tribune 2

De gauche à droite : Christian Goutorbe (micro), Alix Roumagnac, Laurent Cambus, Karim Rafai, Anne-Yvonne Le Dain, Jean-Pierre Moure, Magali Boisseau, Emmanuel Petiot et Olivier Lapierre.

Les invités

C’est Jean-Claude Gallo, vice-président de La Tribune et directeur de la publication d’Objectif Languedoc-Roussillon, qui ouvrait un débat animé ensuite par Christian Goutorbe, correspondant en Languedoc-Roussillon pour La Tribune.

Le choix des invités se voulait représentatif du paysage économique languedocien et de ses acteurs. Etaient ainsi présentes deux personnalités politiques : Anne-Yvonne Le Dain, députée de l’Hérault et vice-Présidente du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon, en charge au sein du même conseil notamment de l’innovation, et Jean-Pierre Moure, Président de la Communauté d’agglomération de Montpellier.

L’aide à la création d’entreprise et à l’innovation était représentée par Laurent Cambus, délégué innovation pour Oséo Languedoc Roussillon.

Cinq personnalités ayant des responsabilités au sein du monde de l’entreprise venaient compléter l’auguste tribune : il s’agissait de Magali Boisseau, PDG de Bedycasa, Olivier Lapierre, PDG de Symétrie, Emmanuel Petiot, DG de Deinove, Karim Rafai, responsable Languedoc Roussillon pour ERDF, et Alix Roumagnac, PDG de Predict Services.

Lire la suite

Louis Gallois : « Grands patrons, faites un stage en PME »

Hervé Hamon sort ces jours-ci « Ceux d’en-haut », un ouvrage d’entretiens avec certains grands patrons français triés sur le volet. Parmi ceux-ci Louis Gallois, ancien patron d’EADS et aujourd’hui haut-commissaire aux investissements, qui se révèle d’une grande lucidité quant au quotidien du patron de PME. Il va même jusqu’à conseiller aux grands patrons déconnectés du terrain d’aller y faire un stage. Challenges a publié les lignes concernées, que nous reproduisons ici pour vous.

Louis Gallois

« La solitude du chef, ce n’est pas une idée en l’air. On est seul, dans ce métier. On peut avoir des collaborateurs dont on est très proche, mais tout le monde, au sein de ces entreprises, est dans des jeux de tactique, des jeux personnels, des amours et des haines. Ça ne me pose pas de problème, mais vous êtes seul, in fine.

Il n’y en a qu’un pour qui, à mon sens, ce soit plus difficile: le patron de PME. Lui, il est en première ligne sur tous les sujets, il est directeur financier, il est DRH, il est évidemment directeur de la stratégie, il est tout, il voit son banquier, il est souvent actionnaire de sa boîte, et c’est son patrimoine qu’il a engagé. Moi, je les admire, ces gens-là, je suis dans une position infiniment plus confortable, j’ai des amortisseurs dans tous les coins. Je pense que ce serait une excellente thérapie pour les patrons de grandes entreprises dont la tête a tendance à enfler que d’affronter la vie concrète d’une PME, la vraie vie sans doute.

Nous autres, nous sommes dans une bulle. Tout est facilité, tout est précuit. On me prend mes billets de train, je ne fais pas la queue au guichet, je ne clique pas sur Internet, j’ai un chauffeur, un avion privé quand je me déplace en Europe. Je dois faire un effort, oui, un effort pour garder les pieds sur terre, pour garder une hygiène de vie. Ça veut dire que je veille à avoir des amis qui ne sont pas de ce milieu-là. J’habite Clamart, je m’applique à vivre comme l’honnête habitant de Clamart. Je vais au café, je fais mes courses. Quand je peux, le week-end, je prends les transports en commun (j’ai presque honte de dire que, pour moi, c’est un spectacle très distrayant). Il faut une vie personnelle stable, ce qui est mon cas. D’autres sont peut-être capables de mener de front une vie personnelle agitée et une vie professionnelle forte, je ne le pourrais pas, je ne puis ajouter du stress au stress.« 

Petit déjeuner La Tribune à Montpellier : « L’innovation des PME, l’arme anti-crise »

La tribune Logo

Ce vendredi 5 avril aura lieu à l’hôtel Océania de Montpellier une conférence table-ronde sur le thème « L’innovation des PME : l’arme anti-crise« .

La conférence sera animée par Christian Goutorbe, correspondant de La Tribune en Languedoc-Roussillon.

Les invités participants sont :

  •  Magali BOISSEAU – Président Directeur Général de Bedycasa
  • Olivier LAPIERRE – Président Directeur Général de Symétrie
  • Jean–Pierre MOURE – Président de la Communauté d’agglomération de Montpellier
  • Emmanuel PETIOT – Directeur Général de Deinove
  • Karim RAFAI – Directeur ERDF de Languedoc-Roussillon
  • Alix ROUMAGNAC – Président Directeur Général de Predict Services

Pour ceux qui ne pourront s’y rendre nous publierons ici-même un compte-rendu dans les prochains jours.

Combien valent les PME en France… et en Languedoc ?

Il y a quelques jours Les Echos publiait un panorama complet de la valeur réelle des PME et ETI françaises, région par région et secteur par secteur.

Money

Valorisation des PME et ETI : le palmarès des régions

Les chiffres fournis représentent des milliards d’euros.

  1. Ile de France : 296,8
  2. Rhône Alpes : 56,9
  3. PACA : 27,4
  4. Nord Pas de Calais : 17,7
  5. Pays de la Loire : 17,1
  6. Basse Normandie : 16,4
  7. Aquitaine : 15,6
  8. Hautes-Pyrénées : 12,4
  9. Centre : 12,4
  10. Alsace : 10,6
  11. Bretagne : 9
  12. Champagne Ardennes : 8,9
  13. Haute-Normandie : 8,7
  14. Languedoc-Roussillon : 8,4
  15. Picardie : 7,7
  16. Poitou Charentes : 7
  17. Lorraine : 6,7
  18. Bourgogne : 6,6
  19. Auvergne : 4,6
  20. Franche-Comté : 4,1
  21. Limousin : 3,8
  22. Corse : 0,9

Quelques remarques :

  • La somme des valorisations approchant 560 milliards d’euros, il saute aux yeux que l’Ile de France correspond déjà à plus de 50% de cette somme : la fin de la centralisation parisienne n’est pas pour demain !
  • La première région, l’Ile de France, représente plus de 5 fois la valorisation de sa première dauphine, la région Rhône Alpes.
  • Le Languedoc Roussillon arrive en 14ème position (sur 22) en termes de valorisation des PME et ETI de sa région. Si l’on excepte la Corse, le Languedoc-Roussillon est donc bon dernier du quatuor des régions du Sud de la France.

La répartition sectorielle : les podiums

  • Côté nombre d’entreprises, c’est la distribution qui arrive en tête (14 989) avant la construction (5148) et les services divers (4378).
  • En ce qui concerne la valorisation des entreprises concernées, ce sont cette fois les services divers qui arrivent en tête (142,8 milliards d’euros), avant la distribution (121,2 milliards d’euros) et l’industrie des matières premières (57,9 milliards d’euros).
  • Côté somme des CA 2012, la distribution repasse en tête (282,6 milliards d’euros), devant l’industrie des matières premières (89,2 milliards d’euros) et la construction (75,9 milliards d’euros).
  • Enfin, côté effectifs, c’est à nouveau la distribution qui remporte le premier prix avec 492 203 postes, devant la construction (308 648 postes) et les services divers (288 219 postes).

 

PME et ETI en France

L’Observatoire Amarok et Olivier Torrès publient La Santé du dirigeant

En juin 2012 Olivier Torrès est devenu le premier professeur d’université titulaire d’une chaire consacrée à la santé des dirigeants d’entreprise. Sous sa direction fut publié le même mois aux éditions De Boeck un ouvrage intitulé La Santé du dirigeant, De la souffrance patronale à l’entrepreneuriat salutaire. Hasard du calendrier, cette publication précéda de peu celle d’une enquête faisant état du mauvais état de santé d’un quart des dirigeants de TPE.

La couverture de l’ouvrage arbore le logo de l’Observatoire Amarok fondé par Olivier Torrès il y a quelques années. Cet observatoire fut, avant même la création d’une chaire spécifique, la pierre d’angle du travail d’Olivier Torrès. Sa devise est éloquente, tant du point de vue de sa vocation que de son attachement au monde de l’entreprise :

« Une société mature est une société qui protège ceux qui la font vivre. »

La Santé du dirigeant aborde au long de trois parties déclinées en onze chapitres sa problématique, que le site de l’éditeur présente sous les mots suivants :

Malgré plus de 20 millions d’entreprises en Europe, il y a plus de statistiques sur la santé des baleines bleues que sur celle des entrepreneurs. Cette lacune est universelle. Pourtant, lorsqu’un dirigeant connaît un ennui de santé, c’est immédiatement toute l’entreprise qui faiblit. Le capital-santé du dirigeant est le premier actif immatériel de la PME.

Cet ouvrage pose des questions et apporte des réponses inédites : pourquoi parle-t-on si peu du suicide patronal dans les médias ? Les créateurs d’entreprises à fort potentiel doivent-ils bénéficier d’un staff médical comme les sportifs de haut niveau ? Un traumatisme personnel peut-il être un ressort entrepreneurial ? Quel est le rôle des questionnaires de santé dans l’octroi de crédit bancaire aux PME ? Comment les dirigeants dorment-ils ? Comment se nourrissent-ils ? Quels sont les événements qui les stressent le plus ? Pourquoi entreprendre est-il bon pour la santé ?

Se préoccuper de la santé entrepreneuriale, c’est s’inscrire dans la perspective d’un entrepreneuriat durable. En abordant l’entrepreneuriat selon un angle jamais évoqué à ce jour, celui de la santé, ce livre donne une image nouvelle de l’entrepreneur, moins héroïque mais plus humaine.

Il intéressera les dirigeants de PME, les travailleurs indépendants et, plus largement, tout lecteur concerné par cette question innovante.

Voici en vidéo la présentation de la problématique propre à l’ouvrage concerné, notamment via des témoignages et des interventions médiatiques :

Pour accéder au plan détaillé de l’ouvrage cliquez ci-dessous.

Lire la suite

Matinale Nîmes Métropole : TPE / PME, 90 minutes pour la performance de votre entreprise [19/10/2012]

Le site de la CCI de Nîmes nous informe que le 19 octobre 2012 a lieu dès 8h15 à l’Ecole des Mines d’Alès (site de Nîmes) une matinale intitulée « TPE / PME : 90 minutes pour la performance de votre entreprise« , proposée par les animateurs de « L’Ecole de l’innovation et de la performance », programme d’accompagnement personnalisé conçu et réalisé par l’Ecole des Mines d’Alès au profit des dirigeants d’entreprise.

Programme :

  • 8h15 : Accueil des participants, présentation de la Matinale et des intervenants, par Franck Proust, Député européen, Vice-président de Nîmes Métropole délégué au Développement Economique.
  • 8h20 : L’alliance opérationnelle EMA / CCI Nîmes dans le déploiement des actions de l’Ecole de l’Innovation et de la Performance, par Vincent Martin (DG CCI Nîmes).
  • 8h30 : Les actions de l’EMA au service des TPE, PME & PMI, l’école de l’innovation et de la performance, par Michel Ferlut (Directeur du Développement Economique de l’EMA).
  • 8h45 : Témoignage de chef d’entreprise : Sylvain Guéret (G’Plast’it).
  • 8h55 : Les actions collectives CAP Lean & CAP IDé, par Jean-Christophe Lallement (EMA).
  • 9h10 : Témoignage de chef d’entreprise : Jérémy Brunet (Piscineprivee.com).
  • 9h30 : Echanges.
  • 9h45 : Fin de la Matinale

 Lieu :

Ecole des Mines d’Alès (Site de Nîmes) – Site EERIE – Parc Georges Besse – Nîmes

Inscription / Réponse :

developpement.economique@nimes-metropole.fr