Les entreprises les plus rentables et prometteuses du Languedoc-Roussillon, selon L’Express

Début septembre 2014 l’hebdomadaire L’Express présentait deux palmarès 2014 : l’un d’entre eux concernait les 150 entreprises les plus rentables de France, quand l’autre s’intéressait aux 138 jeunes entreprises françaises à l’avenir le plus prometteur. Nous avons voulu mettre en avant les entreprises languedociennes présentes dans ces classements.

palmares

Lire la suite

entreprendre en languedoc

Languedoc-Roussillon : quel paysage économique ?

Le 10 janvier dernier la DIRECCTE Languedoc-Roussillon publiait les Chiffres Clés, édition 2012. C’est l’occasion annuelle de faire le point sur le paysage économique dans lequel s’ancrent nos activités professionnelles respectives. Les tableaux sont extraits de l’étude, les commentaires sont ceux d’Entreprendre en Languedoc.

entreprendre en languedoc

Lire la suite

A quoi ressemble un patron en Languedoc Roussillon ?

Au XXIème siècle, si le patron n’est plus systématiquement représenté en train de fumer son gros cigare, son image reste incrustée de quelques lieux communs fort médiatisés tels que les stock options, les retraites chapeaux ou encore les parachutes dorés. C’est pour (tenter d’) en venir à bout que le MEDEF Languedoc Roussillon a commandé à l’IFOP fin 2011 une enquête de terrain afin de cerner le profil réel des chefs d’entreprise de la région, ceux qui se battent au quotidien pour créer ou préserver des emplois et féconder le tissu économique régional.

L’étude est intéressante, merci au MEDEF LR pour cette initiative. En voici quelques éléments, n’hésitez pas à lire l’intégralité de l’enquête ici. Les commentaires sont ceux de l’étude, les miens propres sont en italique.

Les circonstances de l’arrivée à la tête de son entreprise

  • Les deux tiers (65%) des dirigeants ont pris la tête d’entreprises pré-existantes, les créateurs d’entreprise représentant moins d’un tiers (30% environ) de l’échantillon.
  • 30% de créateurs, 24% de repreneurs et 29% de promotion interne. Seuls 12% des dirigeants interrogés ont bénéficié d’une transmission familiale.
  • Les hommes arrivent plus souvent à la tête d’une entreprise par promotion (31%) que les femmes (27%).
  • Il en va de même pour les jeunes de moins de 35 ans (42%) par rapport aux plus de 35 ans (27%).

L’origine de l’idée de diriger une entreprise

A titre personnel j’ai un peu de mal à comprendre la cohérence de cette question, puisque l’ambition, l’opportunité ou la transmission familiale restent des choix à mes yeux… mais elle reste révélatrice d’un certain volontarisme. 

L’estimation de son nombre d’heures de travail hebdomadaire

  • La moyenne hebdomadaire de travail est de 54,5 heures.
  • Cet engagement est très fort en Lozère où 100% des chefs d’entreprise déclarent travailler plus de 45 heures par semaine, ainsi que dans les secteurs de l’industrie et du BTP (90% et 88% respectivement).
  • Si 86% des dirigeants hommes déclarent travailler au moins 45 heures par semaine, 67% des dirigeantes donnent la même information.

L’estimation de sa rémunération annuelle nette

  • La majorité des dirigeants en Languedoc Roussillon (72%) perçoivent moins de 50 000 € nets par an et un peu plus d’un tiers moins de 30 000 €.
  • 85% des femmes gagnent moins de 30 000 € alors que la proportion n’est que de 66% pour les hommes.
  • Cette observation se vérifie pour les jeunes et les seniors : 93% des moins de 35 ans touchent moins de 30 000 € contre 68% pour les plus âgés.
  • Les départements dans lesquels les rémunérations sont les plus basses sont la Lozère (94%) et l’Aude (78%).
  • Il faut noter que 100 % des répondants de la Lozère donnent une rémunération inférieure à 50 000 €.

La perception de sa principale qualité en tant que chef d’entreprise

Le principal élément de fierté en tant que chef d’entreprise

 

  • Les femmes sont davantage sensibles à la renommée locale ou régionale et au statut social (27%) que les hommes (18%).
  • Les dirigeants de moins de 35 ans sont d’abord fiers de contribuer au dynamisme économique de la région en créant des emplois (35%).
  • Plus le nombre de salariés est grand, plus la fierté de contribuer à créer des emplois est importante : passant de 30%, pour les entreprises de 6 à 9 salariés à 50% pour les entreprises de 50 salariés et plus.

Le conseil donné à un proche concernant un avenir de chef d’entreprise

  • Les trois quarts des dirigeants, en moyenne, sont prêts à pousser leur enfant ou un proche à devenir chef d’entreprise.
  • Les hommes y sont légèrement plus enclins (77%) que les femmes (70%).
  • Les moins de 35 ans sont plus disposés à recommander à un proche de devenir chef d’entreprise (82%) que leurs aînés (73%).
  • La proportion de « oui » croît nettement avec le niveau de rémunération : elle passe de 68% pour les dirigeants dont le revenu est inférieur à 30.000 € à 84% pour ceux qui ont un revenu est supérieur à 80.000 €.

L’existence d’un autre projet professionnel pour l’avenir

  • 56% des moins de 35 ans déclarent avoir un projet à alors que les plus de 35 ans ne sont plus que 42%.

L’existence d’une occupation en dehors de l’entreprise

  • C’est en Lozère, et de très loin, que les dirigeants sont les plus nombreux à déclarer une occupation annexe (84%); à contrario, c’est dans l’Aude (42%) et l’Hérault (49%) que les chefs d’entreprises ont moins d’activité annexe.
  • Dans les très petites entreprises (moins de 9 salariés), 54% des chefs d’entreprise déclarent n’avoir aucune occupation en dehors de leur entreprise ; pour les 50 salariés et plus, on passe à 42%

Le nombre de semaines de vacances prises en 2010

  • Environ 90% des dirigeants en Languedoc-Roussillon ont pris des vacances en 2010.
  • C’est parmi les moins de 35 ans que nous trouvons la plus forte proportion de chefs d’entreprise ne prenant pas de vacances (15% contre au plus 10% pour leurs aînés).
  • Il en va de même pour les dirigeants de l’Hérault (14%), qui, paradoxalement est aussi le département dans lequel la proportion de chefs d’entreprise ayant pris plus de 4 semaines de vacances est la plus élevée.
  • Le niveau de rémunération semble avoir une importance puisque le pourcentage de dirigeants n’ayant pas pris de vacances est plus important pour des rémunérations inférieures à 50 000 € alors que 50% des dirigeants ayant une rémunération supérieure à 50 000 € s’octroient plus de quatre semaines de congés par an.

L’estimation de son état de santé actuel

  • 97% des chefs d’entreprise du Languedoc-Roussillon se considèrent en bonne santé dont 30% se déclarent en très bonne santé.
  • Aucun entrepreneur de moins de 35 ans, aucun Lozérien et aucun dirigeant ayant une rémunération annuelle de plus de 80 000 € ne se plaint de sa santé.

Languedoc-Roussillon : les chiffres-clés de l’économie

La CCI Languedoc-Roussillon a publié il y a quelques jours la version 2012 (6ème édition) des chiffres-clés de l’économie régionale. Ce sont 75 pages de graphes et de commentaires permettant de mieux comprendre l’ensemble du tissu économique régional, sa souplesse et ses contraintes. Voici quelques unes de ses caractéristiques, essentiellement visuelles.

Languedoc-Roussillon : répartition de la population

Languedoc-Roussillon : PIB

Languedoc-Roussillon: Tissu économique et valeur ajoutée

Languedoc-Roussillon : Structure de l’emploi

Languedoc-Roussillon : Création d’emploi

Création d’entreprise dans le bassin alésien : les derniers chiffres

La CCI Alès Cévennes publie dans le numéro de septembre 2012 de son magazine Coach ! les derniers chiffres de la création d’entreprise dans le bassin alésien et cévenol. Voici la reproduction des graphes et commentaires concernés :

En 2011, la création d’entreprises maintient un solde positif avec 170 établissements nouveaux, résultats sensiblement à la baisse par rapport à 2010.

En 2012, le premier quadrimestre laissait présager une année placée sous le signe de la morosité.

Or, au 30 juin 2012, la tendance s’inverse et le nombre d’entreprises créées ou transmises affiche un résultat nettement supérieur à la même période 2011, voire sur l’année avec un solde positif de 204 établissements seulement sur un semestre.

Cette tendance est constatée au niveau national, +1,5 %, et selon l’Agence pour la création d’entreprises, en Languedoc-Roussillon le Gard est le seul département qui constate un résultat positif avec +3,5 % par rapport à 2011.

Le commerce conserve sa dynamique de création. L’industrie dont la part de créations était à hauteur de 7 % en 2011 affiche désormais une progression de 6 points.

e-commerce, e-marketing, e-réputation : salon e-Cévennes à Alès le 20 septembre 2012

Le 20 septembre 2012 aura lieu de 9h à 17h à Alès (Gard) le Salon professionnel e-Cévennes, consacré aux problématiques de l’e-commerce, l’e-marketing et de l’e-réputation. Organisé par la CCI d’Alès-Cévennes, l’événement aura lieu dans le bâtiment de la CCI, rue Michelet à Alès.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire en ligne.

Tout au long de la journée, conférences, ateliers, cybercamps, et stands professionnels vous permettront d’approfondir votre connaissance de l’outil Internet au service de votre entreprise.

J’aurai pour ce qui me concerne plaisir à vous y croiser : j’animerai pour Ozil Conseil un stand tout au long de la journée, et je m’exprimerai lors d’une conférence sur le thème « Maîtrisez la notoriété de votre entreprise sur la toile« .

Mais regardons plutôt en semble le programme complet :

Programme de la journée :

  • 8 h 30 : Accueil des participants
  • 9 h 00 : Discours de bienvenue par Francis CABANAT, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Alès Cévennes
  • 9 h 30 : Conférences, Ateliers, Cybercamps, Stands
  • 12 h 30 : Buffet
  • 13 h 30 : Conférences, Ateliers, Cybercamps, Stands
  • 17 h 00 : Tirage au sort des lots : un ipad, un abonnement d’un an à Achat Ville, des diagnostics de site Internet, des prises de vues professionnelles de votre entreprise

Conférences :

  • 9 h 30 – Aliocha IORDANOFF – SEMAWEB : Comment développer votre activité e-commerce ? Les nouveautés de Google. Dernières mises à jour du moteur de recherche (Google Penguin).
  • 10 h 30 – Stéphane OZIL – OZIL Conseil : Maîtrisez la notoriété de votre entreprise sur la toile ! Comment exister sur Internet ? Quels outils et mécanismes pour gérer et contrôler son image sur la toile ? Comment maîtriser sa réputation sur Internet ?
  • 11 h 30 – Philippe PLANTEROSE – AFTT et Didier DRAPEAU – SOLUZEN – Expert en Sécurité de l’information : Sécurité des Systèmes d’Information et travail à distance grâce aux TIC. Les nouveaux usages des TIC au sein des entreprises : dématérialisation des données et des échanges avec l’administration, les clients, travail collaboratif, travail à distance grâce à Internet et aux terminaux portables, vente à distance, formation (e-learning), cohabitation des données vie privée/vie professionnelle…
  • 13 h 30 – Olivier CAMP – EbusinessCom : Améliorez la productivité et la performance de votre entreprise. Google apps for Business : concept, avantages, ergonomie, simplicité, puissance, économies, messagerie, bureautique collaborative, agenda partagé, outil de mobilité, réunion à distance, travailler sur son mobile… Google Analytics : comment faire un suivi du référencement, analyser le comportement des internautes, rentabiliser votre site afin qu’il génère des contacts qualifiés, Google Panda, Penguin et la norme W3C.
  • 14 h 30 – Sébastien CAUZIT – AGSI : Référencement, réseaux sociaux, e-mailing. Les différents canaux de génération de trafic et de fidélisation pour votre site.
  • 15 h 30 – Eric ROSEAU – Pyxis : L’e-marketing crée de nouvelles opportunités pour développer votre entreprise. Evaluer le produit/service et son marché, évaluer l’environnement et la concurrence, définir sa stratégie, les actions d’e-marketing, évaluer le retour sur investissement, ajuster les actions…

Ateliers :

  • 9 h 30 – Philippe METGE – HURRICANE : Les atouts de la réussite de la Vente en Ligne ! Travailler votre offre commerciale et adapter votre produit à la vente en ligne.
  • 10 h 30 – Géraldine AURET, Coordinatrice NOVAE LR et chef d’entreprise : Les TIC comme source de performance et de compétitivité pour l’ensemble des entreprises. Présentation des actions et des perspectives 2013.
  • 11 h 30 – Michaël DEGREMONT – BIOZONE : Développer et référencer son application mobile avec succès ! Stratégie Internet Mobile : savoir se positionner pour gagner de nouveaux clients !
  • 14 h 00 – Benoit SARTON – BSI : Table ronde : l’actualité de l’informatique en 2012 : Quels changements et opportunités pour votre Entreprise ? Comme avec l’arrivée des micro-ordinateurs dans les années 1980, et de l’Internet 20 ans plus tard, le monde de l’informatique est de nouveau en pleine évolution. Mobiles, tablettes, cloud, travail collaboratif, vente en ligne, dématérialisation et réseaux sociaux vont modifier en profondeur la manière dont les entreprises s’organisent, communiquent et vendent. Quelles sont les conséquences pour nos entreprises ? Benoît Sarton proposera un panorama des principales évolutions actuelles, et leurs conséquences concrètes sur notre manière de travailler. Nous vous invitons ensuite à en débattre, et à partager vos premières expériences, projets et interrogations.
  • 15 h 00 – Laure PERDIGAO – CCI ALES CEVENNES. ACHAT VILLE : Un outil pour faire vos premiers pas sur Internet et la Vente en Ligne.
  • 16 h 00 – Sébastien CAUZIT – AGSI : Comment mettre mon entreprise sur un « nuage ». Le « cloud » ou « nuage » est un moyen d’accéder à vos données où que vous vous trouviez physiquement. Comment mettre en place ces solutions dans votre environnement. Quels en sont les intérêts ? Comment gérer et partager des données avec vos collaborateurs ? Comment adapter la sécurité à ces nouveaux moyens de communication « ouverts » ?
  • 10 h 00 et 14 h 00 – Michel RAMPON – Mine de Talents : Le certificat électronique et ses usages. Fonctionnement de la signature électronique, la dématérialisation des factures, l’archivage légal et les solutions de coffre-fort électronique, les messages électroniques sécurisés, les téléprocédures…
  • 11 h 00 et 15 h 00 – Michel RAMPON – Mine de Talents : La réponse en ligne aux marchés publics. Cadre juridique de la dématérialisation des marchés publics, organiser et automatiser sa veille, préparer et sécuriser une réponse dématérialisée, télécharger des DCE et déposer une offre dématérialisée.

Cybercamps :

  • De 10 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 16 h 00 – Cédric MASCLAUX – Médiatic : Vendre grâce à Internet : pourquoi et comment ? Les besoins. Les places de marchés. Les offres e-boutiques locatives. Les sites e-commerce sur mesure.
  • De 10 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 16 h 00 – Ludovic TOUSSAINT – POLEN : Réussir ses campagnes d’e-mailing et se protéger du SPAM. De la conception graphique, aux règles juridiques strictes s’appliquant à la prospection par courrier électronique, en passant par les plateformes d’envoi de mails en nombre, découvrez comment réussir vos campagnes d’e-mailing.
  • De 10 h 00 à 12 h 00 – Christian Le Clech – Cybermassif : Comment optimiser le référencement de son site web et de ses produits ou services ? Optimiser son site web pour un bon référencement. Savoir définir les mots clés qui génèrent des visites. Analyser les visites de son site.
  • De 10 h 00 à 12 h 00 – Laure PERDIGAO – CCI ALES : Facebook et les réseaux sociaux professionnels. Se faire connaître avec les réseaux sociaux professionnels. Présentation des produits Facebook (profils, groupes, pages, encarts publicitaires,…) Viadeo, Linkedin, Flickr, Youtube,… Pourquoi y aller et comment ? Une nouvelle manière de communiquer. Usages et limites.
  • De 14 h 00 à 16 h 00 – Jean-Paul AUDIER de la Société WOISA : Les outils de travail à distance et les outils collaboratifs. Comment organiser son système d’information afin de réussir la mise en place d’un outil collaboratif. Quel outil collaboratif utiliser ? Le travail à distance : la gestion des projets, la visio-conférence, la gestion de la relation client…
  • De 14 h 00 à 16 h 00 – Christian Le Clech – Cybermassif : Qu’est-ce que la veille ? Collecter l’information, utilisation avancée des moteurs de recherche, créer des alertes, découverte et recherche dans les blogs, découverte et utilisation des flux RSS, surveiller sa e-réputation.

Stands :

  • SEMAWEB – mini audits de sites internet : Agence de référencement naturel et webmarketing. Développement de votre visibilité sur Internet avec le marketing d’influence. Mise en oeuvre de vos stratégies de contenus et ecommerce. 04 86 65 26 22 info@semaweb.fr
  • ACHAT VILLE – Laure PERDIGAO et Guilhem LEOTHAUD : Présentation du portail des commerçants des CCI. 04 66 78 49 10 laure.perdigao@ales.cci.fr
  • CHAMBERSIGN – Catherine CODEMO et Guilhem LEOTHAUD : Avec votre certificat Chambersign, dématérialisez vos échanges, répondez aux appels d’offres en ligne, télédéclarez, télépayez votre TVA, votre URSSAF, authentifiez vos échanges et protégez vos données. 04 66 78 49 10 chambersign@ales.cci.fr
  • FEDEBON – Guilhem LEOTHAUD et Christophe TOURREAU : Le chèque cadeau 100% gardois pour les salariés et les particuliers à dépenser dans le commerce de proximité. 04 66 78 49 10 fede.uc@gmail.com
  • MILITANT DU GOUT – Cécile VERBE et Déborah BLED : Label valorisant les produits du terroir Gardois. 04 66 78 49 10 tourisme@ales.cci.fr
  • CEVENNES TOURISME – Hélène HADERER : Site pour organiser et réserver ses vacances en Cévennes. 04 66 55 84 92 hhaderer@myriapolis.fr
  • NOVAE LR – Géraldine AURET : Association pour le développement de la filière des Technologies et de l’Information, de la Communication en Languedoc Roussillon. 04 67 82 76 15 secretariat@novaelr.org
  • BSI – Benoît SARTON : Services informatiques et Internet, Sites vitrine et e-commerce. Référencement, développement d’application informatique sur Internet. 04 66 30 00 00 bs@bsi.fr
  • BEA INFORMATIQUE – Frédéric MUH : Architecte de solutions informatiques. Solutions présentées : Cloud computing, mobilité et sécurité informatique… 04 66 56 20 50 fr.muh@bea-informatique.fr
  • AGSI – Olivier DIRRENBERGER et Sébastien CAUZIT : Solutions pour la mise ne place du travail collaboratif 04 66 52 21 08 olivier@ag-si.fr
  • OZIL CONSEIL – Stéphane OZIL : Consultant en stratégie digitale et communication. Diagnostic de site Internet : cohérence stratégique de communication. Mise en place de stratégie digitale via un blog et les réseaux sociaux. 06 08 57 80 86 stephane.ozil@ozil-conseil.com
  • NEW TIMES INFORMATIQUE INDUSTRIELLE – Pascal GHILARDI : Votre société se développe, vous souhaitez réduire vos temps de gestion et augmenter votre réactivité ? Nous avons l’outil qu’il vous faut ! Choisissez TIMAKER, un logiciel ERP puissant et intuitif. Pour avoir le temps de vous recentrer sur vos objectifs prioritaires, rencontrez nous et découvrez ! 04 66 56 40 55 contact@nt2i.net
  • SYNOPSIS et STUDIO NOSOLO – Isabelle MARQUES et Fabrice JURQUET : Création de sites internet administrables, visites virtuelles 360°, création graphique sur tous les supports avec suivi de fabrication et relation client. 06 71 20 92 75 – 04 66 30 19 87 contact@synopsiscommunication.fr contact@studionosolo.com
  • STUDIO PRISME – Catherine PRAUD et Abdeslam CHAOUI : Mise en valeur de vos produits. Photos, vidéos et conseils, présentation photos, photos 360°, aériennes et vidéos. 04 30 38 40 92 contact@studioprisme.com
  • BIOZONE – Michaël DEGREMONT : Expert en applications mobiles et sites e-commerce 02 62 24 62 03 michaeldegremont@gmail.com

Au plaisir de vous y croiser, vous aussi… et n’oubliez pas de vous inscrire !

Nîmes, 23 mars 2012 : restitution de la mission Défirisq

Relayé depuis le site d’Alès Myriapolis

Initiée début 2011, la mission Défirisq (Définition des filières sur les risques émergents) est portée par le pôle de compétitivité Risque et est co-financée pour cette première phase par l’Etat, la Région LR, les agglomérations de Nîmes et d’Alès, et est appuyée par l’École des Mines d’Alès et Transferts LR.

Cette restitution a pour objectif de présenter le diagnostic réalisé et le plan d’action qui est mis en place pour chaque thématique retenue.

Programme :

- Accueil des participantsmot de bienvenue

- La mission DéFiRisqLes objectifs, vos partenaires, les 4 thématiques prioritaires :

  • Les nanotechnologies,
  • Les résidus médicamenteux,
  • La qualité de l’air intérieur,
  • Les risques liés aux pratiques agricoles

- Le diagnostic stratégique – Vos opportunités de développement sur le territoire

- Le plan d’actions – Structuration de la filière « Risques émergents » – Manifestations thématiques & animation de groupes de travail

- Conclusion. Cette matinée sera suivie d’un cocktail déjeunatoire.

Lieu : Salle Showroom -­ Hôtel communautaire de Nîmes Métropole -­ 3 rue du Colisée Nîmes, de 10h à 12h

Inscrivez-vous ici.

La Mission prospective DéFiRisq

Une thématique au cœur de la collaboration Nîmes/Alès

Sur la période 2005-­2010, le territoire s’est enrichi de plateaux techniques, de parc d’activités susceptibles d’être utilisés par les acteurs de la filière Risques :

  • L’Institut des Sciences des Risques Robert Casso (Grand Alès)
  • La zone Mitra (Nîmes Métropole)
  • Le Science Park Louis Leprince Ringuet (Grand Alès)
  • Université de Nîmes, Laboratoire GIS (Nîmes Métropole)

Les risques émergents, générateurs de recherches, d’études appliquées seront à l’origine de nouveaux marchés sur lesquels les entreprises et les laboratoires du Gard doivent se positionner.

Le Pôle Risques, Pôle de compétitivité bi-régional (PACA + LR) œuvrant depuis 2005 sur ces problématiques était l’acteur incontournable pour mettre en œuvre cette action.

Des objectifs concrets :

  • Cibler les risques émergents à enjeux sur le territoire
  • Identifier les composantes recherche et industrie du Languedoc Roussillon sur chacune des thématiques ciblées et plus particulièrement sur Nîmes et Alès
  • Analyser l’organisation des filières sélectionnées (cartographie et terrain/rendez-vous au sein des entreprises)
  • Animer un plan d’actions favorisant l’émergence de projets R&D, l’attractivité territoriale et le développement économique.

Les risques émergents… c’est-à-dire ?

Un «risque émergent» se définit comme tout risque nouveau ou suscitant une préoccupation croissante. Il signifie :

  • que ce risque n’existait pas auparavant : relatifs à de nouveaux procédés, matériaux, substances (ex: nanotechnologie, …)
  • qu’un « problème » de longue date est désormais considéré comme un «risque» à cause de l’évolution de la perception du public ou de la société ou de nouvelles connaissances scientifiques (ex : médicaments, etc.)