Nîmes, 4 et 5 octobre 2012 : Quel est l’impact de l’utilisation des réseaux numériques dans les organisations ? [Workshop MTO'2012]

Du 4 au 5 octobre 2012 auront lieu sur le site de Nîmes de l’Ecole des Mines d’Alès 30 conférences portant sur l’impact de l’utilisation des réseaux numériques dans les organisations. Les intervenants seront pour la plupart des universitaires, des enseignants d’ESC, mais aussi des consultant(e)s, ou des personnalités du monde de l’entreprise. L’inscription est gratuite mais nécessaire.

Soutenez le Cartel des Ecoles des Mines 2012

Si vous êtes une entreprise cherchant à associer son image à une compétition internationale relayant des valeurs comme l’innovation, le dynamisme, le dépassement de soi, la gestion des risques, mais aussi l’esprit d’équipe et la convivialité, alors n’hésitez plus : devenez partenaire du Cartel des Ecoles des Mines 2012, organisé à Alès.

Le Cartel des Mines est un événement sportif annuel de trois jours créé en 1962 à l’initiative de l’École nationale supérieure des mines de Paris qui a pour but de regrouper toutes les Ecoles des Mines d’Europe (Paris, Douai, Nantes, Alès, Albi-Carmaux, Saint-Étienne, Nancy, Madrid, Vigo, Oviedo, Turin, Bochum et Saint-Pétersbourg) dans une des écoles afin que celles-ci s’affrontent dans différentes disciplines sportives.

L’édition 2012 rassemblera donc à Alès, du 26 au 29 avril 2012, plus de 1500 élèves ingénieurs du prestigieux Groupe des Ecoles des Mines et des universités européennes partenaires citées ci-dessus.

En chiffres, le Cartel des Mines 2012, c’est :

  • 200 000 euros de budget
  • 1500 participants des Ecoles des Mines et plus de 10 000 spectateurs
  • 4 jours de compétition
  • 15 sports différents
  • 10 complexes sportifs
  • 3 soirées et concerts
  • 13 écoles des Mines de toute l’Europe
  • une visibilité européenne

Devenir partenaire, c’est promouvoir sa marque via les supports suivants :

  • Un site web officiel
  • Une page Facebook
  • Une application pour Smartphones
  • Des banderoles dans les stades et les arènes d’Alès
  • Des encarts dans la gazette quotidienne
  • Des pages de publicité dans le journal de bord de chaque participant
  • Des publicités pendant le JT officiel quotidien retransmis sur internet
  • Des spots diffusés sur écran géant
  • Votre logo sur l’équipement de chaque participant (T-shirt, Sac de sport, goodies)

Pour en savoir plus :

Sud de France Développement : le Road Tour 2012

Relayé depuis suddefrance-blog.com

Sud de France Développement organise un road tour en région pour présenter aux acteurs économiques du Languedoc-Roussillon son programme d’action 2012. Cinq mois après la fusion entre Sud de France Export et le Comité Régional du Tourisme (CRT), trois rencontres ont été programmées. Elles se tiendront :

  • le mardi 17 janvier, de 14 h à 18 h, au Pont du Gard pour réunir les professionnels de l’Hérault et du Gard,
  • le mercredi 18 janvier, de 14 h à 18 h, au CIVL de Narbonne avec ceux des Pyrénées-Orientales et de l’Aude,
  • Une troisième réunion aura également lieu en janvier en Lozère avec les entreprises du département (une date précise sera prochainement fixée).

Cette tournée d’explication a pour objectif de faire connaître les nouvelles stratégies mises en place par Sud de France Développement après avoir intégré les missions de promotion du tourisme. Le plan d’action 2012 et la présentation des équipes de Sud de France Développement seront exposés à cette occasion.

Dans un second temps, sous forme d’ateliers, les membres de Sud de France Développement rencontreront les acteurs économiques de chaque filière (vin, agroalimentaire, multisectoriel et tourisme) pour rendre compte des différents projets et de leurs intégrations dans la nouvelle organisation de Sud de France Développement.

Pour participer et vous inscrire, cliquez ici.

Présentation de Sud de France Développement

Société anonyme d’économie mixte oeuvrant pour la Région Languedoc-Roussillon, Sud de France Développement définit des stratégies collectives de développement à l’international et met en place des actions structurantes d’envergure nationales et internationales pour permettre aux entreprises régionales de conquérir de nouveaux marchés.

Sud de France Développement a, pour mission, à la fois l’accompagnement des entreprises sur les marchés nationaux et internationaux mais aussi un rôle d’interface avec les acheteurs pour promouvoir les savoir-faire régionaux et mieux conseiller les entrepreneurs régionaux dans une démarche de compétitivité. L’objectif est de renforcer leur démarche commerciale et promotionnelle afin qu’ils puissent développer leurs activités à la fois sur le marché national mais aussi et surtout à l’international.

Pour ce faire Sud de France Développement s’appuie sur une équipe de professionnels spécialisés par filière d’activité :

Pour chaque filière, l’équipe de Sud de France Développement répond aux besoins des entreprises régionales à chaque étape de leur croissance grâce à une palette d’outils dédiés et met en place un programme d’actions adaptées au secteur d’activité.

Capitalisant sur ces communications ciblées dans chaque pays, Sud de France Développement favorise également le lancement, la promotion et l’ancrage de la marque Sud de France, en lui offrant par exemple des espaces de communication, notamment à l’international sur des salons, lors de campagnes de promotion régionales et nationales.

En 2010 Sud de France Développement a accompagné à l’international plus de 1000 entreprises régionales dans tous les secteurs d’activités.

A lire : la plaquette Sud de France Export

Palmarès 2012 des écoles d’ingénieurs : l’Ecole des Mines d’Alès

Relayé depuis objectifgard.com et lexpress.fr

L’actualité de l’Ecole des Mines d’Alès ne concerne pas que ses pépinières d’entreprises, mais aussi son classement en tant qu’école d’ingénieurs. C’est ce qu’objectifgard.com souligne, en ces termes :

Dans sa dernière livraison (semaine du 4 au 10 janvier), l’hebdomadaire l‘Express publie le palmarès 2012 des écoles d’ingénieurs. Dans la catégorie des écoles après Bac + 2, l’école des Mines d’Alès se classe en tête du groupe B (de 31 à 39 points). Le groupe A + (de 60 à 80 points) est dominé par l’école Polytechnique de Palaiseau, le groupe A (de 40 à 59 points) par l’école Centrale de Lyon. Avec 39 points, l’école des Mines d’Alès se distingue pour sa proximité avec les entreprises, elle obtient par contre tout juste la moyenne pour son niveau académique et son ouverture internationale. Sur l’ensemble du classement qui considère 94 établissements, l’école des Mines d’Alès s’adjuge la 30ème place. C’est l’Isis de Castres qui ferme la marche avec 11 points.

Pour prendre connaissance de l’intégralité du classement, cliquez ci-dessous.

Lire la suite

TEDxMontpellier 2012, 20 janvier 2012 : « Vies Numériques, réinventer l’humain »

Relayé d’après transferts-lr.org et tedxmontpellier.com

Qu’est-ce qu’une manifestation TEDx ?

TED est un événement mondial où certains des principaux penseurs et « acteurs » du monde sont invités à partager ce qui les passionne au plus haut point.

TED vient des initiales de Technology, Entertainment, Design — 3 sujets qui collectivement construisent notre avenir. De fait, l’événement excède ce perimètre présentant les idées majeures dans de très nombreuses disciplines. Les participants le surnomme “la station thermale ultime du cerveau” ou “un voyage de 4 jours dans le futur”. L’audience diverse –Dirigeants, Décideurs, Scientifiques, Créatifs, Philantropes- est au moins aussi extraordinaire que les intervenants, chacun dans leur domaine, avec des interventions en 18 minutes.

Une manifestation TEDx a pour but de réunir des intervenants d’exception avec des participants mobilisés pour échanger des idées nouvelles et les propager à travers le monde. Le x qui s’ajoute à TED, souligne qu’il s’agit d’une émanation de l’évènement annuel TED, organisé de manière indépendante, mais qui répond au cahier des charges de TED.

TEDxMontpellier 2012

Cette édition mettra l’accent sur la mobilité et les apports de la technologie – via ces supports – fait à l’humain. Comment nous développons, concevons, mettons à notre service le fruit de nos recherches pour améliorer nos vies, travailler plus efficacement, se connecter largement, faire évoluer nos modes de vie, favoriser l’accès à l’information au plus grand nombre, encourager les prises de paroles, etc.

Qu’il s’agisse du printemps du Jasmin en Tunisie, de l’accès à la 3D en temps réel pour les malades confinés, en passant par la viralité des réseaux sociaux qui viennent en aide à des enfants forcés de nager pour se rendre à l’école, en mobilisant la communauté globale, notre monde change grâce à la technologie et aux échanges puissants qu’elle permet de mettre en oeuvre.

Le fil conducteur de notre conférence TEDxMontpellier portera donc plus particulièrement sur la révolution induite par les nouveaux usages lies à la mobilité et aux nouvelles technologies. A l’aube d’une ère nouvelle, il est désormais acquis que :

  • Nous sommes connectés à tout moment au reste du monde grace aux périphériques et accessoires de la vie moderne (Tablettes, Smartphone, Netbook).
  • Nous pouvons entrer en relation avec des inconnus à des milliers de kilomètres de chez nous (réseaux sociaux, forums) et partager points de vues, opinions, informations,…
  • Nous pouvons interagir et agir en faveur de causes à l’autre bout du monde, d’un simple clic (en relayant une information, en communiquant un numéro de telephone qui transforme un message vocal en tweet pour aider les populations opprimés,…)
  • Nous connaissons des modifications profondes de nos modes de vie en tant que citoyen (e-justice, e-santé), consommateur (offres géolocalisées, M-Commerce, dialogue bi-directionnel avec les marques qui inverse le rapport de force initial) et professionnel (Yammer, Cloud,..).

Ce sera une véritable chance d’entendre le point de vue de nos orateurs sur ces problématiques, au coeur de nos vies humaines.

Lieu

Auditorium du Musée Fabre

13 rue Montpelliéret

Montpellier, 34000

France

Dette publique française : le point fin 2011

On a beau vivre – et entreprendre – en Languedoc, on n’en reste pas moins dépendant de la situation économique et financière de notre beau pays, la France. Ah, la France ! Ses paysages, ses vins, ses fromages… et sa dette.

C’est sur ce dernier point que je vous propose de tirer un bilan, et ce grâce à l’article des Echos dont je viens de prendre connaissance, et que je vous propose ci-dessous en pièces détachées.

Je renvoie tous ceux pour qui ces chiffres représentent une réalité trop brutale à mon article sur les (mauvais) chiffres de l’emploi en novembre, où ils trouveront une palette de réactions à adopter face à la douleur.

Sur ce, trêve de discours, plongeons au cœur du sujet.

Voici les chiffres-clés de la dette publique de la France après la publication mercredi des chiffres du troisième trimestre :

  • La dette publique de la France (Etat, collectivités locales et sécurité sociale) a atteint 1.688,9 milliards d’euros fin septembre, soit environ 85,3% du produit intérieur brut.
  • La dette de l’Etat s’élevait à 1.330,7 milliards d’euros fin septembre, celle des administrations de sécurité sociale à 194,6 milliards, celle des collectivités locales à 152,9 milliards et celle des organismes divers d’administrations centrales à 10,8 milliards.
  • La dette publique a considérablement augmenté avec la crise. Fin 2007, elle était de 1.211,6 milliards, soit 64,2% du PIB.

Le gouvernement prévoit que le niveau de dette par rapport au PIB commencera à décroître en 2013. L’actualisation fin novembre de la trajectoire des finances publiques prévoit une dette à :

  • 84,9% du PIB fin 2011,
  • 88,3% fin 2012,
  • 88,2% fin 2013,
  • 87,1% fin 2014,
  • 84,9% fin 2015,
  • et 81,8% fin 2016.

Ces prévisions comprennent le soutien financier aux pays de la zone euro en difficulté.

Pour y parvenir, le gouvernement prévoit de réduire le déficit public (l’écart entre les recettes et les dépenses publiques) de :

  • 5,7% du PIB fin 2011 à 4,5% fin 2012,
  • 3,0% fin 2013,
  • 2,0% fin 2014,
  • 1,0% fin 2015,
  • et de parvenir à l’équilibre fin 2016.

L’opposition socialiste, favorite pour l’élection présidentielle du printemps 2012 selon les sondages, s’est elle aussi engagée à revenir à 3% fin 2013 et vise l’équilibre en 2017.

La France n’a pas dégagé d’excédent public depuis 1974.

Je vous dispense des chiffres détaillés de la dette négociable, vous les trouverez dans l’article sus-nommé. Mais il me semble important de mentionner le programme de financement de la France pour les années à venir – vu que c’est un peu quand même ce dont nous dépendons tous directement.

  • Le programme de financement indicatif de la France pour 2012 est de 178 milliards d’euros de dette à moyen et long terme après 184 milliards en 2011.
  • Il prévoit, comme en 2010 et 2011, une diminution de la dette à court terme qui avait été privilégiée après la faillite de Lehman Brothers.
  • L’encours de la dette à court terme serait réduit de 4,2 milliards d’euros, après une réduction de 10,0 milliards en 2011.
  • La charge de la dette dépassera 46 milliards d’euros en 2011. Le budget 2012 prévoit qu’elle atteindra 48,8 milliards l’an prochain sur un total de dépenses de l’Etat d’environ 380 milliards, devenant le premier poste budgétaire devant l’Enseignement scolaire, si l’on déduit de ce dernier les retraites.

Bon courage à chacun. Soyez forts.

Energie Intelligente Europe finance des projets non technologiques dans le domaine de l’énergie

Relayé depuis les-aides.fr

Le programme Energie Intelligente Europe finance des projets non technologiques, dans le domaine de l’énergie. Les projets doivent concerner les domaines d’action suivants :

  • actions visant à encourager l’efficacité énergétique et l’utilisation rationnelle des ressources énergétiques, notamment dans les bâtiments, les produits et l’industrie,
  • actions visant à promouvoir les sources d’énergies nouvelles et renouvelables et à encourager la diversification énergétique,
  • actions visant à promouvoir l’efficacité énergétique et l’utilisation de sources d’énergies nouvelles et renouvelables dans les transports.

L’appel à projets 2012 du programme Energie Intelligente Europe est ouvert jusqu’au 8 mai 2012.

Objet :

Le programme européen Energie Intelligente Europe (EIE) finance des projets non technologiques, dans le domaine de l’énergie, en mettant l’accent sur une utilisation et une consommation intelligente. Les projets soutenus doivent s’inscrire dans l’un des 3 domaines d’action suivants :

  • programme SAVE : actions visant à encourager l’efficacité énergétique et l’utilisation rationnelle des ressources énergétiques, notamment dans les bâtiments, les produits et l’industrie,
  • programme ALTENER : actions visant à promouvoir les sources d’énergies nouvelles et renouvelables et à encourager la diversification énergétique,
  • programme STEER : actions visant à promouvoir l’efficacité énergétique et l’utilisation de sources d’énergies nouvelles et renouvelables dans les transports.

Dans le cadre du programme SAVE, en 2012 sont soutenues les 3 thématiques suivantes :

  • comportement des consommateurs : actions visant à aider à la transformation du marché vers des produits et systèmes plus efficients sur le plan énergétique, et ainsi à changer le comportement des consommateurs,
  • services énergétiques : actions visant à augmenter la transparence du marché et la confiance de tous les acteurs, pour développer le marché des services énergétiques pour tous les consommateurs et pour encourager les ménages à assurer l’efficacité des compteurs électriques intelligents,
  • excellence industrielle dans l’énergie : actions visant à augmenter la compétitivité des industries européenne en les encourageant à économiser de l’énergie (accent sur les cibles PME).

Dans le cadre du programme ALTENER, en 2012 sont soutenues les 2 thématiques suivantes :

  • électricité provenant de sources d’énergies renouvelables : actions visant à augmenter la part de l’énergie renouvelable dans la consommation énergétique finale européenne,
  • développement de la bioénergie : actions faisant la promotion et l’usage de biomasse, bioliquide et biogaz dans les marchés de l’énergie.

Dans le cadre du programme STEER, en 2012 sont soutenues les 2 thématiques suivantes:

  • l’efficacité énergétique dans les transports : actions visant à réduire la demande de voyage par voiture et de transport par fret routier, et à déplacer le transport de personnes et de marchandises vers des modes de transports plus efficients,
  • véhicules propres et efficaces énergétiquement : actions favorisant la transformation du marché vers plus de « véhicules propres », et soutenant et complétant la législation récente relative à ce domaine.

L’appel à projet Energie Intelligente Europe 2012 est ouvert jusqu’au 8/05/2012.

Montants :

  • Le financement communautaire couvre jusqu’à 75 % des coûts éligibles d’un projet.
  • Le budget indicatif du programme EIE en 2012 est d’environ 67 millions €.