La Maison Rouge, musée de l’identité cévenole, devrait ouvrir en 2015

La présentation est relayée depuis alescevennes.fr

À force, ce n’était plus un magnifique projet culturel, mais plutôt l’Arlésienne. L’idée de transférer l’actuel musée des Vallées Cévenoles, à l’étroit au cœur de Saint-Jean-du-Gard, dans la filature historique Maison Rouge, rénovée par la même occasion, date de 2002, lorsque le Grand Alès a acheté le bâtiment et pris le dossier à bras le corps. Hélas, les inondations de septembre 2002, qui ont noyé le bas de la filature, ont retardé l’obtention du permis de construire. Et laissé filer le budget de l’État, employé à d’autres fins…

Mais les Cévenols, on le sait, sont obstinés. Porté par le Grand Alès, par la commune de Saint-Jean-du-Gard et par la volonté farouche du conservateur Daniel Travier, le projet Maison Rouge est revenu en haut des piles de dossiers et a enfin obtenu un financement, en 2010. « Dans le cadre du plan Musées en Régions, le ministère de la Culture a dégagé 70 M€ pour 79 musées en France, dont celui de Maison Rouge » détaille Daniel Travier. Les 2,5 M€ indispensables étant débloqués, le concours d’architectes a pu être lancé. 50 participants, 4 finalistes et le projet du cabinet lyonnais Vurpas a décroché la timbale.

30 mois de travaux

Les travaux d’une durée estimée de 30 mois démarreront courant 2012, « ce qui nous amène à fin 2014, début 2015 ». Et quels travaux ! Dans les grandes lignes, le bâtiment de l’ancienne filature sera entièrement restauré ; un nouveau bâtiment, avec des murs en schiste et une toiture végétalisée, lui sera ajouté sur l’arrière ; le parc sera restauré « tel qu’il était vers 1850 » ; trois terrasses seront aménagées, reproduisant, en bordure de Gardon, les étages du paysage cévenol ; enfin un parking de 70 places sera créé.

Au total, Maison Rouge proposera 2 500 m2 de surface – contre 600 m2 dans le musée actuel – pour découvrir une filature de soie avec son histoire et un musée de société consacré aux Cévennes. Avec également une salle de conférence et un vaste espace réservé à des expositions temporaires.

Le lieu incontournable du tourisme cévenol

« Dans un site superbe, ce sera LE musée des Cévennes, insiste Daniel Travier. Et au-delà même d’un musée, ce sera le lieu incontournable du tourisme cévenol : les visiteurs pourront y comprendre l’histoire du pays et, ensuite pénétrer dans les vallées, avec toutes les clés utiles ». Des partenariats seront noués avec le Train à Vapeur des Cévennes et la Bambouseraie pour proposer une journée touristique ultra dense dans la vallée de Saint-Jean. « Nous prévoyons de passer de 14 000 à 40 000 visiteurs par an » avance Daniel Travier.

Pour en savoir plus sur le projet Maison Rouge, cliquez ici.

Pour écouter en podcast sur France Culture une visite guidée par Daniel Travier, Patrick Cabanel et Benoit Soubeyran d’un autre musée cévenol, le Musée du Désert, cliquez ici.

Pour lire l’allocution de Daniel Travier à l’Assemblée du Désert 2011, cliquez ici.

Pour réécouter la "Rencontre au coin du livre" de la librairie Jean Calvin avec Daniel Travier le 14 janvier 2011 sur le thème "Le musée des vallées cévenoles, développement et perspectives", cliquez ici.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s